Suivez-nous sur : icone Facebook  icone Twitter 

Crash d'un avion biplace sur la commune de Milhars

Crédit photo: 
SDIS 81/Cellule photo/EXP Subreville

En milieu d'après-midi, les sapeurs-pompiers du Tarn ont été alertés par le RCC (Rescue Coordination Center) de Lyon, suite à la disparation des écrans radars d'un avion léger biplace. Après une escale à Troyes, il devait se poser sur Albi. D'importants moyens, aussi bien côté Gendarmerie que sapeurs-pompiers, ont été mis en oeuvre pour repérer cet avion. C'est, dans un premier temps, l'hélicoptère de la Gendarmerie, à bord duquel le sapeur-pompier Commandant des Opérations de Secours (COS) était monté que la zone du crash a été identifiée : un massif forestier, sur la commune de Milhars. Le COS a alors engagé une partie des engins prépositionnés non loin : 1 camion citerne feux de forêt de Carmaux, 1 fourgon pompe tonne de Cordes-sur-Ciel et 1 véhicule hors chemin de Carmaux. L'accès étant difficile et escarpé, seuls les engins de conduite hors chemin ont pu accéder au site. Malheureusement, dès leur arrivée aux abords de l'épave, les secours n'ont pu que constater l'embrasement généralisé de l'appareil, ne laissant aucune chance aux 2 occupants. Les sapeurs-pompiers ont alors commencé le travail d'extinction sur les recommandations des gendarmes investigateurs présents sur les lieux. Le décès des passagers a été constaté par le médecin-chef adjoint du SDIS 81.

Pour cette intervention, en complément des engins hors chemin, 2 ambulances, 1 camion citerne rural, 1 véhicule de secours routier, 1 infirmier et le drone des centres de secours de Vaour, Albi, Castelnau-de-Montmiral et Saint-Antonin-Noble-Val (82) ont été sollicités. Le maire de la commune s'est également rendu sur les lieux.

08/05/18

Ajouter un commentaire