Suivez-nous sur : icone Facebook  icone Twitter

Journée de formation commune SAMU-SDIS

Journée de formation commune SAMU-SDIS
Journée de formation commune SAMU-SDIS
Journée de formation commune SAMU-SDIS
Journée de formation commune SAMU-SDIS
Journée de formation commune SAMU-SDIS
Journée de formation commune SAMU-SDIS
Journée de formation commune SAMU-SDIS
Crédit photo: 
SDIS81/cellule photo/T.Audoorn

Depuis 2015, le SDIS du Tarn a souhaité renforcer ses compétences dans le domaine de l'organisation des secours face à une situation impliquant de nombreuses victimes (NOVI). Les nombreux exercices organisés en 2015, 2016 et 2017 et les interventions auxquelles nous avons été confrontés durant cette période ont permis, en collaboration avec le SAMU 81 et les SMUR (Service Mobile d’Aide et de Réanimation) du département, de dégager des axes d'amélioration en matière d'organisation, de matériels et équipements mais également en matière de compétences.

Afin de poursuivre les efforts entrepris depuis 3 ans et en partenariat avec le SAMU et les SMUR, le SDIS a organisé le 19 avril à Albi, une première journée de formation commune où ont travaillé ensemble les officiers de la chaîne de commandement, les médecins et infirmiers du SSSM (Service de Santé et de Soins Médicaux) ainsi que des médecins, infirmiers, assistants de régulation médicale et ambulanciers du SAMU et des centres hospitaliers d'Albi, de Castres et de Lavaur.

 

Cette journée s’est déroulée au centre de secours principal d’Albi, organisée autour de trois ateliers, où des groupes mixtes formés de personnels soignants et de sapeurs-pompiers ont pu échanger et pratiquer.

 

  • Le premier atelier, animé par des mises en situation et des exercices pratiques, mettait en lumière l’organisation du plan NOVI, les missions des postes « clé » ainsi que les transmissions à mettre en place.

     

  • Un deuxième atelier dédié au PRV et au ramassage permettait, au travers d'un jeu de rôles, d’appréhender la prise en compte des victimes du secteur de l'avant jusqu'au PMA (Poste Médical Avancé). Dans ce cadre et pour compléter la formation déjà entreprise, a été déployé SINUS (Système d’Information NUmérique Standardisé), outil permettant le suivi de chaque victime du lieu du sinistre jusqu’à la structure de soins où celle-ci est évacuée.

     

  • Au travers de mises en situation, le troisième atelier, orienté sur l’activation et la coordination d’un poste médical avancé associé au poste sanitaire mobile (PSM) a permis aux stagiaires de s'approprier les réflexes de prises en charge des victimes s'y présentant mais également de leur évacuation.

 

Cette journée de formation commune, animée par une équipe pédagogique d'une dizaine de formateurs, a donné toute la satisfaction souhaitée à l'ensemble des participants. Deux autres journées sur la même thématique sont prévues le 17 mai à Gaillac et le 14 juin à Castres.

03/05/18

Ajouter un commentaire