Suivez-nous sur : icone Facebook  icone Twitter

Renfort aux sapeurs-pompiers de l'Hérault

  • Renfort aux sapeurs-pompiers de l'Hérault
  • Renfort aux sapeurs-pompiers de l'Hérault
  • Renfort aux sapeurs-pompiers de l'Hérault
  • Renfort aux sapeurs-pompiers de l'Hérault
  • Renfort aux sapeurs-pompiers de l'Hérault
  • Renfort aux sapeurs-pompiers de l'Hérault
  • Renfort aux sapeurs-pompiers de l'Hérault
  • Renfort aux sapeurs-pompiers de l'Hérault
Crédit photo: 
SDIS 81/Cellule Photo/ 1CL Léo Thiel

Une colonne mobile de secours, partie dans la soirée du jeudi 18 septembre, en renfort des sapeurs-pompiers de l'Hérault, est rentrée tard dans la nuit de vendredi à samedi. Sous les ordres du capitaine Grégory Fabre, le groupe a quitté le département du Tarn à 19h00 depuis le centre de secours d'Alban pour rejoindre vers minuit le centre de secours de Saint-Mathieu-de-Tréviers (34). D'abord pré-positionné sur cette commune, par anticipation d'un orage menaçant, le groupe composé de 25 sapeurs-pompiers tarnais et de 10 véhicules (2 camions citerne feu de forêt d'Alban et Mazamet, des véhicules de plongée avec 2 embarcations d'Albi et Castres et 3 véhicules tout usage de Saint-Juéry, Albi et Gaillac) est parti à 9h30 le vendredi matin, en direction de Lamalou-les-Bains, une des communes les plus touchées par les intempéries des jours précédents. Sur son chemin, le groupe a été dévié pour effectuer des reconnaissances sur la commune de Bédarieux. En début d'après-midi, il a rejoint la commune de Saint-Etienne-d'Estrachoux pour réaliser durant le reste de la journée des missions de nettoyage d'habitations, de cours et d'épuisement de caves. Vers 23h15, le groupe est rentré au centre de secours de Mazamet. Après le nettoyage des engins et du matériel, chacun a pu rejoindre son centre de secours.

18/09/14

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.