Suivez-nous sur : icone Facebook  icone Twitter

Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France

  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
  • Présentation de la lance Hydrovent aux SDIS de France
Crédit photo: 
SDIS 81/Cellule Photo/ CPL L. THIEL

Un article du magazine international de sécurité civile "International firefighter magazine" présentait récemment une lance mise au point aux Etats-Unis, dont le concept innovant permet d’extraire rapidement et efficacement les fumées d’un local en feu, et d’autre part d’abaisser rapidement et significativement la température au sein de la pièce. Il s’agit de la lance «Hydrovent», développée par le lieutenant de sapeur-pompier professionnel Kevin O'Donnel des sapeurs-pompiers de la région de Chicago (Illinois, USA). Ce matériel d'un genre nouveau s'appuie sur les principes physiques du cône de Venturi et de la surpression, afin de mettre en place une véritable ventilation à pression négative. Elle a été imaginée par le père du concepteur, alors qu'il était lui-même sapeur-professionnel à Chicago, en s'appuyant sur une grande expérience de la ventilation opérationnelle à pression positive et sur un ensemble de concepts tactiques ayant cours outre-atlantique (notamment le contrôle des flux thermiques). Son objectif était alors de placer les sapeurs-pompiers dans des configurations d'évolution sécurisées par la suppression ou la diminution des flux thermiques.

Le SDIS du Tarn est entré en contact avec le concepteur et a fait venir une de ces lances pour la tester dans notre département. Il fallait dans un premier temps de vérifier son adaptabilité aux diamètres et aux pressions de fonctionnement des tuyaux français, ce qui s’est avéré concluant après plusieurs semaines d'échanges et de discussion avec la société HYDROVENT. Il s'agissait ensuite de tester ce produit dans le caisson du feu de l'école départementale, outil qui a la particularité d'être équipé d'un réseau interne de thermocouples permettant d'enregistrer en temps réel l'évolution des gradients de température. Les expériences ont démontré une chute de température de plus de 300 ° en partie haute en moins de 30 secondes, laissant présager de bons résultats en situation opérationnelle. Il était enfin nécessaire de tester cette lance en situation opérationnelle réelle, ce qui a pu être fait dans une maison vouée à la destruction. Les résultats ont là aussi été à la hauteur des espérances du SDIS81.

Le SDIS du Tarn a donc proposé à l’ensemble des services d'incendie et de secours de France une présentation de ce produit le mercredi 1er décembre 2015 à Albi. Etaient présents ce jour là les SDIS86, 32, 24, 15, 46, 17, 16, 47, 51, 33, 87, 23, 30, 79, 82, ainsi que la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris et l'école des Mines d'Albi-Carmaux. Kevin O'Donnel, qui s'est déplacé en France pour cette occasion, a donc pu présenter plus avant la lance  lance «Hydrovent», lance incendie à double orifice qui se pose sur le cadre d’une des fenêtres d’un local en feu. Une fois en place, elle fonctionne avec une pression de 6 à 12 bars sur un tuyau de 45 mm et permet de créer un cône de Venturi aquatique. Ce matériel d'un genre nouveau permet donc d’aspirer à l’aide d’une dépression importante les fumées et les gaz chauds. Les effets ressentis sont dès lors immédiats : abaissement de la température du local en feu de plus de 400° en moins de 90 secondes, aspiration des fumées vers l’extérieur, neutralisation des risques de flashover et de catalyse par suppression rapide des gaz chaud.

L'ensemble des participants se sont accordés sur le caractère novateur de ce produit, qui est en cours d'optimisation par le concepteur. Il va en effet s'agir de réduire le débit de la lance (qui varie autour de 750 litres par minute) et de la pression d'utilisation (autour de 10 bars), pour créer un cône de Venturi efficace avec moins d'énergie. Un échange vertueux entre le SDIS81, la société HYDROVENT et un réseau de laboratoires de recherche de la région Midi-Pyrénées devraient ainsi aider en ce sens.

01/12/15

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.